Avant propos

Projet déposé au S.E.P.I.A Soutien à l'Expérimentation Pédagogique et à l'Innovation dans l'Académie , de Lille.


Fiche consultable ici.

Recommandations du ministère de l’éducation nationale concernant les visuels des sites institutionnels.


OUTILS COLLABORATIFS / MÉTHODES ET DOCUMENTS

( cliquez ici )


Cet espace est collaboratif, vous pouvez entrer en contact avec nous pour partager nos expériences et remarques respectives. Nos travaux de recherche se veulent évolutifs et perfectibles.

Ce site a été créé grâce au travail collaboratif de plusieurs enseignants et d'un ingénieur du secteur privé :

  • Me Berna Nemiche Nadera ( maîtrise de génie génétique et biologie cellulaire) enseignante en biotechnologie depuis 15 ans,
  • intervenante en E.S.P.E (École supérieure du Professorat et de l'enseignement) ,
  • UFA  (Unité de formation par apprentissage) et M.L.D.S (Mission de lutte contre le décrochage scolaire),
  • Auteur de livre en P.S.E

    Mr Berna Gaetan (titulaire d'un diplôme d'état infirmier) PLP STMS

  • Auteur de livre en PSE,
  • Intervenant en MLDS (Mission de lutte contre le décrochage scolaire).
  • Chargé de mission au SEPIA (Soutien à l'expérimentation pédagogique et l'innovation dans l'académie) .
  • Groupe de réflexion sur pédagogies actives et numériques.

  •  Mr Demuylder Hervé  (ingénieur en système d'information) responsable d'équipe support dans le secteur privé.

    Me Czapski Mélanie (Diplôme d'assistante sociale) certifiée STMS collaboratrice pédagogique du site  www.bernaclasseinversee.fr et fondatrice depuis 2018 du site :


Nous ont rejoints :

  • Me Touam Sabrina, (titulaire d'une licence d'ingénieurie  qualité)  , ancienne titulaire PLP Biotechnologie, actuellement PLP STMS au LP Joliot Curie à Oignies, académie de Lille.
  • Mr Boussalem Mohamed (titulaire d'un master en biochimie) PLE en Section S au Lycée Français Lyautay de Casablanca au Maroc. (Projet en cours).
  • Me Fatima Nouar (titulaire d'une licence d'ingénierie et  management de santé publique et d'un master sciences techniques médico-sociales )  PLP STMS, Académie de Créteil
  • Me Ouadjou Halima  (titulaire d'une licence d'ingénierie et  management de santé publique et d'un master sciences techniques médico-sociales) PLP STMS , Académie de Versailles
  • Toute l'équipe sciences et techniques médico-sociales du lycée Auguste Béhal,l'Académie de Lille.
  • Mr Goumar Abdel (titulaire d'un doctorat en microbiologie) PLP biotechnologie,l'Académie de Lille.

Nous remercions également Sandrine Dinnat Durupt professeur en Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales titulaire depuis 18 ans, qui a été une large source d'inspiration pour les recherches de nos travaux (Académie d'Amiens).

La genèse de cette réflexion : "À la suite de ces constatations, un questionnement incontournable nous anime : préparons-nous adéquatement nos élèves à ce qui les attend au cours du prochain demi-siècle?"

Cette interrogation a donné lieu à maintes recherches notamment sur les différents types de pédagogie initiés partout en France (Freinet, Decroly, Steiner) et dans le monde. En ce qui nous concerne c'est un séminaire de Marcel Lebrun qui nous a ouvert la voie . Notre choix s'est orienté vers une pédagogie de type hybride mélangeant la classe inversée, la pédagogie projet et la ludification.

De plus les outils pédagogiques mis à disposition doivent être en phase avec l’air du temps. Nous n’opposons pas les cours traditionnels et les pratiques innovantes car elles sont toutes deux complémentaires, il n’existe non pas une pédagogie qui répond à tous et toutes, mais bien une variation de celles-ci. Nous voulions juste semer une graine de curiosité pour susciter l’envie….

Alors comment développer la démarche réflexive et susciter un intérêt grandissant de l’apprenant durant les séances pédagogiques ?

En 2016, nous avons commencé à expérimenter une classe qui nous correspond et pour cela nous nous sommes tournés vers une pratique intégrant la classe inversée , la coopération, les projets inter-établissement et la ludification ou serious game.

Ainsi, nous avons opté pour une approche socio-constructiviste.

Les élèves concernés par la Classes Inversée sont les  ASSP/HPS et SPVL

Ils travaillent en groupe sur des projets parfois différenciés et selon un plan de travail donné en début de séquence. Ils accèdent aux cours et autres ressources (courtes vidéos, animations, texte…) sur le site www.bernaclasseinversée.fr enseignant via pronote.

"La coopération entre pairs nécessite l’aménagement d’espaces de libertés physiques mais aussi temporelles. La disposition des tables en îlots correspond tout à fait à cette pratique car elle permet de s’exprimer, choisir, se déplacer dans la classe."S.Durupt.

Ensuite on aborde la construction d’un outil sous forme de site collaboratif utilisé par les élèves, accessible pour une partie aux collègues désireux de pratiquer une pédagogie innovante par projet, différenciée, collaborative ou sous forme de classe inversée.

  • Partager pour rationaliser les compétences de chacun.
  • Observer et critiquer quelques séquences à disposition pour optimiser leur développement.
  • Mise en relation des pairs pour organiser une réflexion sur ces pratiques.

L’autre partie est accessible aux élèves par section et classe pour réaliser leurs travaux. (Certains cours sont accessibles sur demande, collaboration).

  • Le but est de dématérialiser le pré-travail (création de capsule + quizz à voir à la maison),
  • De développer une démarche réflexive plus poussée et favoriser la critique du cours.
  • De démocratiser l’utilisation des outils numériques. Les projets sont eux aussi accessibles sur ce site.
  • Favoriser la collaboration par l'évaluation bienveillante entre pairs.

Le changement attendu est une évolution de l’autonomie, un développement de la phase réflexive calquée sur le modèle Piagetien (Cf Le raisonnement est la forme optimale de l'adaptation biologique, donc du cerveau.)

Mr & Me Berna et Me Czapski